Vous avez le projet d’installer un ascenseur privatif. Avant tout posez-vous les bonnes questions. Pour quel usage ? une perte d’autonomie ou pour améliorer votre confort ? à Intérieur ou à l’extérieur ?

On distingue deux types d’ascenseurs :

Autoportant : la cabine se déplace à l’intérieur d’un pylône autoporteur métallique. Il peut être installé en intérieur comme en extérieur. Le prix d’un ascenseur particulier autoportant pour deux niveaux se situe entre 14 000 euros et 20 000 euros pose comprise. Comptez 3 000 euros par niveau supplémentaire.

A gaine : la cabine se déplace dans une gaine fermée en maçonnerie. C’est le système le plus populaire mais son installation n’est pas possible pour tous les bâtiments. Le prix d’un ascenseur particulier à gaine se situe entre 13 000 et 20 000 euros pose comprise. Comptez également 3 000 euros par étage supplémentaire.

Il est important de noter que le prix d’un ascenseur dépend aussi des aménagements nécessaires et de la taille de la cabine.

TVA réduite

En effet, dans le cadre d’une perte d’autonomie l’installation d’un ascenseur privatif est considérée comme des travaux d’amélioration et ainsi bénéficier d’une TVA réduite à 5,5%.

Crédit d’impôt

Pour les travaux réalisés jusqu’au 31 décembre 2020 vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 25% du montant total de votre facture (équipement et pose). Ce crédit d’impôt est soumis à un plafond de 5 000 euros pour une personne seule et à un plafond de 10 000 euros pour un couple. Ce plafond est majoré de 400 euros par personne à charge (200 euros par enfant en résidence alternée).

A noter que ce plafond s’apprécie sur une période de cinq années consécutives.

Dans le cas où vous n’êtes pas imposable, le Trésor Public vous adressera un chèque.

Pour être éligible à ce crédit d’impôt vous devez remplir plusieurs conditions :

  • Vous devez être propriétaire ou locataire de votre logement.
  • Votre logement doit être situé en France.
  • Il doit s’agir de votre résidence principale.
  • La vente et la pose de votre ascenseur doit être réalisé par une entreprise et fournir une facture.
  • Vous devez bénéficier d’une carte mobilité inclusion, de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), d’une pension militaire d’invalidité de 40% ou d’une pension d’invalidité pour accident du travail de 40%.